Cycle féminin, cycle menstruel : c'est quoi?

Cycle féminin, cycle menstruel : c'est quoi?

Cycle Menstruel : qu'est-ce que c'est?

On appelle cycle menstruel l’ensemble des phases physiologiques et hormonales qui se produisent chez la femme au cours d’une période de temps définie. En moyenne un cycle dure 28 jours, mais beaucoup de femmes expérimentent un cycle plus long ou plus court. Nombre de facteurs peuvent affecter la durée du cycle (le stress, la fatigue, un voyage, choc émotionnel, etc…) Chaque femme, chaque corps est unique et vit sa féminité à sa façon.

Ces différentes phases sont jalonnées de manifestations physiologiques et hormonales, traduction d’un mécanisme biologique directement lié aux capacités reproductrices de la femme. La « machine » se met en route à la puberté avec l’apparition des premières règles et, jusqu’à la ménopause, aura pour fonction de préparer de façon cyclique le corps à une éventuelle grossesse.

En effet, pendant le cycle, la muqueuse de l’utérus va doucement s’épaissir pour pouvoir accueillir un embryon. Parallèlement, les ovocytes contenus dans l’ovaire, mûrissent pour pouvoir être fécondés.

Les phases du cycle sont généralement classées en fonction du type d’hormones qu’elles mobilisent dans le cerveau et les ovaires.

Schéma du cycle menstruel (collège national des gynécologues et obstétriciens)

 

PHASE FOLLICULAIRE:

>> Le premier jour des règles marque le premier jour du cycle menstruel. Le sang qui s’écoule durant les règles provient du fait que l’endomètre (muqueuse qui tapisse l’utérus) se désintègre lorsqu’il n’y a pas eu de fécondation [en cas de fécondation puis de grossesse, l’endomètre participera à la constitution du placenta].

>> Les règles finies (environ 5 jours après le début du cycle), la muqueuse utérine s’épaissit à nouveau sous l’effet d’une hormone appelée FSH -sécrétée dans le cerveau- et qui va stimuler la production d’œstrogènes pour favoriser la maturation des ovocytes. [Pour info, l’hormone FSH est aussi présente chez les hommes et influe sur la production de spermatozoïdes].

>> C’est justement l’augmentation du taux d’œstrogènes qui va favoriser une autre hormone appelée LH, (elle aussi sécrétée dans le cerveau), et entraîner la rupture du follicule (écrin dans lequel les ovocytes maturent). L’ovocyte qui arrivé à maturation est alors libéré dans la trompe de Fallope la plus proche. Dans le cas d’un cycle de 28 jours, cette libération de l’ovule intervient aux alentours du 14ème jour. Cette date peut varier selon que le cycle est plus ou moins long. L’ovocyte mettra 4 jours pour rejoindre l’utérus. Une fois à destination, il sera fécondable pendant environ 24h. S’il est fécondé, on ne parle alors plus d’ovocyte mais d’ovule.

 

PHASE LUTEALE:

>> Après l’ovulation, le follicule qui a libéré le follicule se transforme et se met à sécréter des œstrogènes mais également de la progestérone, entraînant un épaississement continu de l’utérus. Environ 8 jours après l’ovulation, la production de progestérone commence à diminuer car le cerveau cesse de sécréter l’hormone LH. Le follicule qui avait commencé à se transformer après la libération de l’ovocyte mature, dégénère, ce qui fait automatiquement baisser le taux d’œstrogènes.

C’est cette variation hormonale qui entraîne alors la désintégration de la muqueuse utérine (qui s’est retrouvée comme asphyxiée avec la chute hormonale consécutive à l’absence de fécondation). Vous avez de nouveau vos règles.

Et la boucle est bouclée, c’est pourquoi on parle de cycle. Toutes ces phases se produisent de façon cyclique, de la puberté à la ménopause, en principe sans interruption si ce n’est la fécondation (et donc la grossesse) ou la contraception qui va empêcher ce phénomène.  

 

Chez Dianina, nous sommes convaincues qu’une féminité épanouie passe par une connaissance de son corps et de son cycle. Nous aidons les femmes à prendre pleinement conscience de leur féminité en s’informant et relayant l’information sur tout ce qui touche au cycle féminin.

S’épanouir en tant que femme, c’est également être attentive à son corps, à ce qu’il exprime, à ses manifestations. Nous encourageons les femmes à consulter régulièrement des spécialistes et des experts de la féminité et du cycle féminin pour augmenter cette indispensable conscience de soi et éventuellement prévenir d’éventuels maux qu’il faudrait traiter.

Les règles et le cycle menstruel demeurent encore un sujet tabou, même si petit à petit les mentalités sont en train d’évoluer. S’informer et relayer l’information pertinente participe de ce mouvement de prise de conscience et de réappropriation par les femmes de leur féminité.

Dans nos prochains posts, on vous en dit plus sur la traduction physique de tout ce qui vient d’être dit : les symptômes, douleurs etc… que l’on peut ressentir à chacune des phases de notre cycle.

Restez connectées et n’oubliez pas que parler des règles c’est déjà briser les tabous qui les entourent. Une manière d’assumer sa féminité. Alors parlons règles !

Dejar un comentario

Por favor tenga en cuenta que los comentarios deben ser aprobados antes de ser publicados

Buscar nuestro sitio

Carrito de compra